Anonyme , Conseiller clientèle particulier

“ La relation clientèle ! ”

Avis déposé le 31/07/2013

Note globale : ★★★★

Intérêt du métier ★★★★

Diversité des missions ★★★★★

Perspectives d’évolution ★★★★★

Responsabilités ★★★★

Equilibre vie pro / privée ★★★★

Ma carrière :J'ai commencé à travailler au CIC en janvier 2005, je suis entré en qualité de conseiller accueil .Très vite, on m'a confié la responsabilité de la gestion d'un petit portefeuille.Après avoir acquis les bases de mon métier, j'ai intégré le poste de conseiller clientèle particulier (junior) dans une agence nouvellement créée.

Une grande partie de mon travail était liée au développement de mon portefeuille via la prospection (rdv ciblés, découverte du quartier, soirées à thème au profit de la population).

Une fois que l'agence est devenue pérenne, j'ai pris le poste de conseiller clientèle particulier avec un portefeuille de clients haut de gamme.

Je suis resté en moyenne trois ans à chaque poste.

L'évolution naturelle passera par un poste de conseiller clientèle professionnel.

Ma  formation :J'ai été recruté avec un bac + 2, DEUG AES (Administration Économique et Social). En 2009, le CIC m'a proposé de suivre une licence professionnelle Assurance, Banque, Finance en partenariat avec l'université de Paris Ouest.

Cette licence m'a permis de consolider mes acquis et de valider mes compétences dans le métier de conseiller clientèle particulier

Mon métier :En qualité de conseiller clientèle, j'ai la responsabilité de la gestion d'un portefeuille de 500 clients environ.

C'est une fourchette basse dans notre métier. L'avantage est que je peux consacrer un maximum de temps à l'intégralité de mes clients.

Au quotidien, je réponds aux préoccupations des clients quant à leurs besoins (demande de financement, bilan assurance, équipement de services, préparation d'un voyage longue durée à l'étranger etc.).

Il est de mon devoir de veiller à ce que les clients maitrisent leur budget. Si besoin, je les accompagne en leur apportant des solutions.

Attraits du métier :La relation clientèle!

Chaque jour, je consacre du temps à mes clients pour les écouter. Inévitablement, une relation extra bancaire se crée.

Je suis plus qu'un simple banquier à leurs yeux. Une fois que la confiance entre le client et le conseiller est instaurée, le travail au quotidien en est facilité.

Répondre à un besoin d'un client en lui proposant une solution adaptée est mon objectif.

Que ce soit dans le domaine du placement, de la fiscalité ou de la gestion d'un budget, je souhaite par dessus tout que mon client obtienne une réponse.

Enfin, ma dynamique commerciale me permet de travailler dans l'intérêt du client et de la banque.

Points négatifs :Quand on aime son métier, il est plus difficile de prendre du recul.

Toutefois, il faut bien préciser que dans le monde bancaire tout est encadré par des procédures internes.

Il faut veiller rigoureusement à les respecter.

C'est cette ligne de conduite qu'il faut s'efforcer de suivre.

Et après quelques années en banque, il arrive parfois de s'en écarter. Les formations annuelles au sein du CIC nous permettent de rester vigilant à tout moment.

Qualités requises pour réussir dans ce métier :L'esprit d'équipe est primordial.

Tout seul on ne peut pas s'en sortir. La rigueur est nécessaire pour le respect des procédures.

Avoir le sens de l'organisation pour travailler en amont et ne pas subir les imprévus. Enfin, il faut être un minimum avoir un esprit relationnel, en s'ouvrant aux clients, à son équipe, à sa hiérarchie.

C'est de cette manière que le conseiller construira sa carrière.

Conseil à donner aux candidats intéressés par ce type de carrière :intégrez rapidement le monde bancaire si vous souhaitez faire une grande carrière!

Dans les 10 prochaines années, les cadres partiront à la retraite et laisseront leur place de directeur d'agence.