Audrey Malaizé , Contrôleur Financier

“ Un contrôleur financier a un rôle plus étendu qu'un contrôleur de gestion puisqu'il intervient sur les 3 axes de la fonction financière : comptabilité, trésorerie et contrôle de gestion. ”

Avis déposé le 27/10/2012

Note globale : ★★★★

Intérêt du métier ★★★★★

Diversité des missions ★★★★

Perspectives d’évolution ★★★★

Responsabilités ★★★★

Equilibre vie pro / privée ★★★★★

Ma carrière :Presque 12 ans d'expérience aujourd'hui répartis entre 7 années dans l'industrie chimique et plus particulièrement le parfum / cosmétique et ces 5  dernières années dans l'industrie textile c'est-à-dire la lingerie.

En 12 ans j'ai exercé 3 fonctions différentes :

- de 2000 à 2004, un poste de contrôleur de gestion au sein de Beauté Prestige International qui fabrique et commercialise les marques de parfums JP Gaultier, Issey Miyake et Narciso Rodriguez.

Ce poste couvrait le suivi budgétaire (construction du budget, révisés, clôture annuelle, analyse mensuelle) de la zone Asie - Pacifique / Moyen-Orient / Afrique ainsi que la construction du plan d'achat pour l'ensemble des marques et des zones.

j'ai également participé au déploiement de Cognos Finance sur la partie reporting.

- Après ces 4 années, j'ai souhaité évoluer vers des fonctions managériales et j'ai occupé durant 3 ans le poste de contrôleur financier au sein de la société Amore Pacific qui produisait et distribuait les marques de parfum Lolita Lempicka et JC de Castelbajac.

J'encadrais une équipe de 5 personnes : comptables, contrôleurs de gestion, business analyst et crédits managers. (je détaillerai le poste plus après).

- Aujourd'hui et depuis 2007 je suis responsable financier pour la France / Export au sein du groupe Chantelle (lingerie). Ce poste couvre les aspects financiers suivants : budgets, révisés, supervision de la comptabilité, plan de trésorerie, relations avec les tiers, optimisation et déploiement des systèmes d'information.

Ma formation :Un bac S, puis 2 années de prépa HEC option scientifique.

J'ai intégré l'ESC Toulouse en 1997 et en suis sortie en 2000.

Durant ma scolarité à l'ESCT j'ai pu faire 2 stages de longue durée (2X6 mois) qui m'ont permis de découvrir la fonction financière et de me spécialiser dans cette voie.

Mon métier :Un contrôleur financier a un rôle plus étendu qu'un contrôleur de gestion puisqu'il intervient sur les 3 axes de la fonction financière : comptabilité, trésorerie et contrôle de gestion.

Le Contrôleur Financier est le garant du respect et de la bonne application des procédures comptables et légales ainsi que des procédures propres au Groupe dans lequel il travaille.

Il intervient lors des grands RDV qui rythment la vie de l'entreprise : élaboration des budgets, révisions, forecasts des prévisions de vente et d'achat, clôture annuelle, plan de trésorerie et révisés. Le Contrôleur Financier peut également intervenir lors de tout contrôle établi par les institutions : contrôle fiscal, contrôle URSSAF ... Il vient en soutien des autres fonctions support de l'entreprise.

De façon plus élargie il contribue aussi à l'optimisation des process de l'entreprise avec une vigilance particulière sur les impacts de coût.

C'est une fonction financière très vaste, très élargie qui peut déboucher sur des postes de RAF ou responsable / directeur financier.

Attraits du métier :Comme toute fonction support, le travail en équipe, en transversal, est très enrichissant.

La diversité des points d'intervention est également un fort attrait : on peut intervenir en France comme à l'international et ainsi découvrir d'autres normes, d'autres règles ou méthodes de travail.

La fonction couvre finalement 3 métiers : la comptabilité, le contrôle de gestion et la trésorerie qui sont complémentaires et permettent d'avoir une très bonne vision d'ensemble de la santé financière de la société, de ses projets, de ses investissements, de ses forces et de ses faiblesses.

Points négatifs :Comme dans tout métier il y a des points négatifs, mais je pense que le contrôleur financier peut avant tout souffrir d'un manque de connaissance de sa fonction et de ses champs d'intervention qui sont des facteurs bloquants pour mener à bien sa mission.

Il faut aussi être capable de rester en veille sur tous les aspects légaux et comptables, ce qui peut parfois être un travail laborieux.

Mais c'est une fonction très complète dans laquelle on peut totalement s'épanouir, j'y vois peu de points négatifs.

Qualités requises selon vous pour réussir dans ce métier :Selon moi, les qualités requises sont les suivantes :

- Pédagogie, adaptabilité, diplomatie

- Ouverture d'esprit, persévérance, force de persuasion

- Calme, rigueur, hauteur de vue et prise de recul

- Savoir adapter son discours en fonction des personnes

Conseil aux candidats intéressés par ce type de carrière :Il faut être persévérant dans cette fonction, en premier lieu pour bien s'approprier tous les champs qu'elle recouvre.

Au-delà des règles & normes qui régissent l'entreprise, la fonction de contrôleur financier est également très liée à la personne qui l'occupe c'est pourquoi il ne faut surtout pas hésiter à aller au devant des autres, parler avec eux de façon informelle de façon à recueillir de l'information.

Il faut également avoir une très bonne sensibilité à tous les outils informatiques (Office comme les systèmes d'information) afin de savoir les faire parler.