Anonyme , Chargé de clientèle particuliers

“ Mon métier actuel, chargé de clientèle particuliers, consiste à gérer et développer un portefeuille de clients particuliers, c'est-à-dire répondre à leurs demandes en crédit, épargne, services bancaires. ”

Avis déposé le 19/07/2013

Note globale : ★★★★★

Intérêt du métier ★★★★★

Diversité des missions ★★★★

Perspectives d’évolution ★★★★★

Responsabilités ★★★★★

Equilibre vie pro / privée ★★★★★

Ma carrière :J’ai débuté en septembre 2005 au Crédit Mutuel.

-Poste de conseiller accueil (caisse, traitement des chèques, accueil client, et vente de produits et services bancaire de base) pendant 2 ans jusqu’en septembre 2007.

-Ensuite de septembre 2007 au septembre 2010, conseiller clientèle particuliers

-Depuis septembre 2010 : chargé de clientèle particuliers (différence avec le poste de conseiller : + de délégations, + d’autonomie)

Parcours de formations un peu atypique…

-BTS Action commerciale 2003-2005

Mon métier actuel, chargé de clientèle particuliers, consiste à gérer  et développer un portefeuille de clients particuliers, c'est-à-dire répondre à leurs demandes en crédit, épargne, services bancaires.

En parallèle, je dois surtout être « proactif » et aller au-devant de leur demande en leur proposant l’ensemble de nos produits et services, toujours dans le cadre de leurs besoins.

Le principe est d’écouter nos clients,  pour définir leur besoins et pouvoir leur proposer les services adéquats.

Mon métier :-Nous rencontrons beaucoup de monde, de professions et CSP différentes. Chaque client est unique dans sa relation avec son conseiller.

-Avoir une vraie relation de confiance avec nos clients

-Evolution de la rémunération rapide, avantages salariaux (tickets resto, 13e mois, PEE, mutuelle/prévoyance employeur,…)

-Horaires de travail compatible avec la vie de famille

Points négatifs :-Parfois partagé entre la pression (mesurée au CM) des objectifs commerciaux et la pression de la maitrise du risque (crédits, gestion des comptes débiteurs,…)

-Il est parfois difficile de gérer l’incivilité des clients, leur agressivité envers les banques en général, le banquier est aujourd’hui parfois « mal vu ».

Qualités requises pour réussir dans ce métier :Sociable, avoir le contact facile

-Etre bon commercial

-Etre organisé

-Savoir travailler en équipe

La banque est un des secteurs où l’évolution professionnelle et donc salariale est encore possible.

Cette évolution peut être rapide si le candidat donne satisfaction sur la réalisation des objectifs et sur l’état d’esprit.